La santé avant tout!

La santé avant tout! – on a déjà obtenu beaucoup, mais il reste à faire! On continue de se battre – sans re-lâche!

La pandémie de Coronavirus s’étend dans le monde, et donc aussi en Suisse, aux CFF, chez Infra, et elle menace nos collègues.

Depuis 2 semaines, le SEV fait son maximum afin que toutes les mesures soient prises pour la protection du personnel. Il a été décidé que le trafic ferroviaire allait continuer de fonctionner, on ne peut donc pas tout simplement arrêter les travaux d'exploitation et d'entretien. Jusqu'à présent, dans l'industrie et sur les chantiers, les ouvriers continuent pour beaucoup aussi à travailler.

Pour le SEV, il est primordial:
-D’interrompre, si possible, les travaux qui ne sont pas urgents au niveau de l'exploitation
-Les mesures de protection doivent être respectées à tout prix
-Les personnes qui font partie d'une catégorie à risque doivent être protégées et ne plus se rendre à leur lieu de travail

Nous constatons que:

Les personnes à risque peuvent rester à la maison - ou même doivent rester à la maison, sur ordre de leur chef. 
Il existe malheureusement des responsables qui ne semblent pas l'avoir compris.

Il a été également défini qu'en cas de maladie un certificat médical ne peut être exigé qu'après le 6e jour. Actuellement, toute autre réglementation individuelle n'est pas valable!

Adressez-vous au SEV si vous rencontrez des problèmes.

Les directives du Conseil fédéral doivent être respectées!
Ceci est également valable pour le transport des ouvriers au chantier ou à leur place de travail.
Pas de voiture ni de bus pleins comme un oeuf. Si cela n'est pas possible, prenez votre voiture privée; vous serez indemnisés!

Ceci vaut particulièrement pour les locaux du personnel, les salles de cours, etc!
En effet, il est absurde de respecter les distances sur le chantier, mais de se retrouver à dix
autour d'une table à la pause ou pour le repas de midi!
C'est de la négligence. Cela vous met en danger, vous et vos collègues!

Il en va de même pour les mesures en matière de désinfection!
Il y a déjà 10 jours, le SEV a attiré l'attention de la direction des CFF sur la situation dans les chantiers chez Infra. Très souvent, il n'y a pas de possibilité de se laver. Les ouvriers ont alors besoin d'un désinfectant efficace et en quantité suffisante. Après quelques temps, les CFF ont pu y remédier, selon nos informations.

Si ce n'est pas le cas, adressez-vous immédiatement à la CoPe ou au SEV!

Comportement des entreprises tierces
Le SEV a constaté que souvent les entreprises tierces et leurs collaborateurs ne respectent pas les mesures.
Le SEV intervient pratiquement chaque jour auprès des CFF.
Ces personnes se mettent en danger et vous mettent en danger par leur négligence, en ne respectant pas les prescriptions. Pour cette raison: plutôt intervenir que se taire tout simplement.
Nous avons eu écho que certaines entreprises mettent leur personnel sous pression, avec parfois même des menaces de licenciement. Si vous en avez connaissance, adressez-vous immédiatement au SEV. C'est inadmissible et il faut intervenir tout de suite.

Chantiers et travaux d'entretien
Le SEV est quotidiennement en contact avec les responsables des CFF et reçoit des nouvelles régulières de la surface. Nous avons déjà réalisé de nombreuses améliorations et bien des chantiers ont été fermés. Principalement au Tessin, où la situation est particulièrement préoccupante.
Après la dernière séance, les CFF ont dit qu'ils allaient réexaminer si certains travaux n'étaient pas nécessaires.

Chères et chers collègues,
En ces temps difficiles, le SEV met tout en oeuvre pour vous défendre.
En effet:

Votre santé et votre sécurité avant tout!

On ne plaisante pas avec la santé. Des interruptions de travail ou une éventuelle
quarantaine vont encore provoquer beaucoup de discussions.
Mais une chose est sûre: trois règles ont été clairement définies avec les CFF

- des jours de vacances 2020 ne peuvent pas être attribués unilatéralement 
- les comptes CTS sont garantis
- à la fin de cette période, le temps de travail annuel ne doit pas être en négatif à cause des absences dues au Coronavirus

Voici la situation à l'heure actuelle. Mais les discussions se poursuivent avec les CFF à ce sujet et sur d'autres thèmes également.

Nous avons déposé une revendication auprès des CFF: sur chaque chantier, une personne désignée doit s'assurer que les mesures de protection de la santé en lien avec le Coronavirus sont respectées! Pour que quelqu'un puisse intervenir tout de suite, si ce n'est pas le cas. Les CFF examinent cette revendication.

Chez AEP, ceci a déjà été appliqué sur certains grands chantiers en cours. Si pour certaines raisons des chantiers ne peuvent pas être fermés, cette mesure s'avère indispensable, surtout s'il s'agit de gros chantiers!

Le SEV va continuer à tout mettre en oeuvre pour vous défendre en cette période difficile et chaotique où la situation change de jour en jour, d'heure en heure.

Et pour conclure:

Pensez à votre santé avant tout. Faites-le pour vous, pour vos collègues, pour votre famille, pour vos amis!

Votre syndicat SEV

Enable JavaScript to view protected content.

Ecrire un commentaire