Newsletter 02/17

Cher membre de la SF Travaux,

Dans cette deuxième Newsletter 2017, nous t'informons sur les thèmes suivants issus de la commission centrale (CoCentr) :

1. Recrutement des membres
2. Elections CoPe Infra
3. Informations actuelles sur les affaires en cours
4. Informations sur le supplément de temps pour les pauses selon LDT

1. Recrutement des membres

Au SEV, traditionnellement les membres recrutent les membres.

Voici les avantages que tu reçois si tu recrutes quelqu'un :

  • 1x50 CHF: prime de recrutement pour chaque nouveau membre recruté
  • si tu recrutes plusieurs membres (dès le deuxième en fait) tu peux choisir une prime spéciale dans le catalogue des primes de recrutement du SEV
  • tu as de nouveaux collègues au SEV qui t'aideront à défendre les conditions de travail.
  • les nouveaux membres reçoivent un cadeau de bienvenue à choix.

Tu trouveras d'autres bons arguments en faveur du recrutement en cliquant sur le lien du SEV suivant :
http://sev-online.ch/fr/downloads/pdf_fr/prestations-pour-nos-membres.pdf
http://sev-online.ch/fr/services/recrutement/

Merci pour ton aide et ton soutien afin de renforcer le SEV !

Hubert Koller membre CoCentr et responsable du recrutement de la SF BAU
Enable JavaScript to view protected content.

2. Elections à la CoPe Infra

Du 27 avril au 24 mai, tous les collaborateurs de la division CFF Infrastructure ont été appelés à élire 4 personnes parmi les 8 candidats pour occuper les 4 postes vacants à la CoPe. Profitez de votre droit de vote et renvoyez votre bulletin dans les délais impartis !

Dans cette newsletter nous aimerions vous présenter nos candidats de la SF BAU et vous donner une recommandation de vote afin d'avoir une CoPe Infrastructure équilibrée.

Comme seulement 3 candidats sont membres de notre sous-fédération, nous vous présentons aussi un quatrième candidat qui est membre de la sous-fédération TS. Il est dans une unité d'organisation (I-ESP) qui n'est pas encore représentée dans la CoPe.


Jean-Pierre Bäbi

Jean-Pierre Bäbi, I-IH-RSD- ER-SAI, Goldau, SEV-BAU :

Les travailleurs ont des devoirs mais aussi des droits. Cela me tient à coeur de m'engager pour défendre les droits des travailleurs et pour trouver les meilleures solutions pour tous. Il est enrichissant pour toutes les parties concernées de trouver ensemble une solution adéquate.


René Hofbauer

René Hofbauer, I-IH-RME-BN-SAI, Berne, SEV-BAU :

Je travaille depuis longtemps aux CFF et il est important pour moi que chacun puisse faire de son mieux. Pour cela il faut avoir de bonnes valeurs de référence qui vont dans le bon sens. En tant que chef de team, j'essaie d'appliquer ceci au quotidien avec mes collaborateurs et je désire pouvoir le faire aussi au sein de la CoPe. Les règles et les prescriptions doivent toujours être établies avec le respect nécessaire envers les travailleurs. En tant que chef de team, je peux insuffler dans la CoPe le ressenti de la surface et contribuer à ce que les CFF soient une entreprise moderne avec de bonnes conditions de travail.


Karl Steinegger

Karl Steinegger, I-AT-UEW-ROT-ZUE, Rapperswil, SEV-BAU :

Je m'investis depuis quelques années dans la CoPe. Je trouve intéressant de récolter les diverses demandes des collègues et de rechercher des solutions, d'apporter des propositions d'amélioration et d'essayer, avec nos supérieurs, de prendre la bonne direction afin que tous puissent en profiter et être satisfaits. Je veux m'attaquer aux nouveaux défis et clarifier et améliorer les points négatifs en faisant des propositions de changements.


Ronny Grandinetti

Ronny Grandinetti, I-ESP-LOG-RSD-BIA, Biasca, SEV-TS :

Je travaille en tant que logisticien dans le nouveau centre de maintenance et d'intervention de Biasca et depuis plusieurs années déjà, j'ai fait le voeu de représenter les demandes de centaines de personnes par le biais de la CoPe, d'autant plus qu'il n'y a encore personne du Tessin qui connaisse bien notre service. Je suis acharné et motivé, je sais prendre en considération les besoins de mes collègues et suis de manière générale très professionnel. Mes collègues et partenaires écoutent en général mes conseils et je m'engage pour la cohésion du team.


3. Informations actuelles sur les affaires en cours

Dans cette rubrique, nous aimerions vous expliquer dans les grandes lignes quelles affaires ont occupé la commission centrale de la SF BAU :

Une délégation prend régulièrement part aux discussions entre la direction de CFF I-IH et les partenaires sociaux (SEV/transfair/ACTP/VSLF). Lors de ces discussions, on aborde avant tout des thèmes qui concernent le personnel, comme RailFit 20/30 ou d'autres restructurations, des problèmes de temps de travail, etc.

C'est l'occasion pour les syndicats de demander des renseignements supplémentaires et de transmettre l’opinion de la base. Malheureusement, cela influence rarement les mesures qui doivent être appliquées.

Actuellement, des négociations sur les BAR sont en cours avec les CFF pour le domaine de l'intervention (I-B-INT), étant donné que la gestion des événements a été mise en commun avec la défense d'entreprise. Là-aussi, une délégation de la CoCentr et de nos membres s'en préoccupe dans le cadre d'un groupe de travail.

Avec la direction de l'Infrastructure également il y a des discussions régulières auxquelles nous participons.

Les membres de la CoCentr vont aussi à des séances supplémentaires avec les CFF, par exemple à propos de problèmes liés à la durée du travail, de décomptes de temps compliqués, des conditions de travail, etc.

De plus, les membres de la CoCentr se rencontrent env. 6x par année lors d'une séance Cocentr et env. 6x par année avec les présidents de section pour une séance CC (comité central). S'y ajoutent les visites aux assemblées des sections et l'assemblée des délégués. Le président et le vice-président participent en outre aux séances du comité SEV qui se déroulent 10x par année.

Comme vous pouvez le voir, les choses bougent dans notre sous-fédération, même si les membres ne s'en rendent pas toujours compte.

4. Informations sur les majorations de temps pour les pauses selon LDT

Nous avons constaté, lors des visites des assemblées générales des sections, que les majorations de temps pour les pauses ne sont pas appliquées partout correctement. Ceci aussi parce que les chefs de team ne connaissent pas la bonne manière de les appliquer et qu'ils ont toujours pratiqué de manière erronnée. Voici ci-dessous un extrait du manuel de la LDT qui explique les majorations de temps pour les pauses.

« Majoration de temps » pour les pauses

Les pauses hors du lieu de travail contractuel sont calculées à 30 pour-cent en tant que temps de travail.

Le droit à cette part de temps de travail en cas de pauses prises à l'extérieur ne tient pas compte d'un rayon de 15 minutes autour du lieu de service contractuel.

Ce rayon de 15 minutes est déterminant uniquement pour le droit à une compensation financière des dépenses (frais).

En résumé, ceci signifie que vous pouvez toujours noter les majorations de temps pour les pauses dès que vous n'êtes plus sur votre lieu de travail contractuel. Les réglementations qui stipulent par exemple que, dans les gares voisines, la majoration de temps ne doit pas être octroyée ne sont pas correctes en ce qui concerne cette majoration.

Pour ce qui est des indemnités (repas de midi, repas du soir) il faut par contre respecter le rayon de 15 minutes. C'est pourquoi vous ne pouvez pas déclarer partout vos dépenses. Ce rayon est normalement fixé pour chaque succursale.

Vous pouvez trouver sur intranet le manuel LDT.

Pour d'autres thèmes aussi, comme les pauses, la durée du travail, la répartition, le service de piquet, etc. ce manuel peut s'avérer très utile et vous devriez tous l'avoir avec vous.

Nous, les gens du SEV et de la CoCentr, avons besoin de recevoir les informations en cas de problème afin que nous puissions réagir et en discuter avec les CFF, en vue de trouver des solutions.

Annoncez-nous svp vos problèmes ou toute autre communication à l'adresse e-mail suivante :
Enable JavaScript to view protected content.

Merci d'avance pour votre collaboration.

En attendant la parution de notre prochaine newsletter, nous vous adressons nos cordiales salutations.
CoCentr et CC BAU

 

 

 

    

 

 

 

 

 

Ecrire un commentaire